#i4Policy: ActivSpaces assiste au Dakar Policy Hackathon pour un cadre favorable à l’entrepreneuriat numérique au Sénégal

Du 17 au 20 Juillet 2018 une délégation d’observateurs, essentiellement composée de femmes représentant plusieurs centres d’innovation en Afrique et parmi lesquels ActivSpaces, s’est retrouvée à Dakar pour assister au Dakar Policy Hackathon. Cet événement a été l’occasion pour les acteurs de l’entrepreneuriat numérique de se rencontrer et discuter des difficultés des startups au Sénégal.

 

A l’initiative de I4Policy , en partenariat avec la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement (BAD), Open Society Initiative for West Africa (OSIWA), l’ Ambassade de France au Sénégal , la Teranga Tech et soutenu par La Délégation générale à l’Entrepreneuriat Rapide (DER), le Ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie Numérique du Sénégal, le Dakar Policy Hackathon a été moment marquant pour l’écosystème entrepreneurial sénégalais.

 

Dakar Policy Hackathon

Photo de Famille des participants au Dakar Policy Hackathon.

 

Cette volonté de co-création vient renforcer la vision des institutions publiques à accompagner l’émergence de champions, lors du Forum Numérique organisé par la Présidence du Sénégal, le Président de la République avait présenté 3 leviers principaux pour accompagner la mise en œuvre de la stratégie Sénégal numérique 2025 dont  le “troisième levier est l’adoption de réformes conséquentes pour l’amélioration de l’environnement des affaires, pour permettre au secteur privé local du numérique d’exploiter pleinement le potentiel et les opportunités offertes par le développement du numérique.” Extrait du Discours du Président de la République Macky Sall .

 

C’est dans la même vision que le Dakar Policy Hackathon organisé par Eva Sow Ebion, représentante de i4Policy au Sénégal, a été supporté par les autorités locales. Le succès de cet événement est dû tout aussi à Madame Sow Ebion qui a su rassembler, développer les collaborations et renforcer les liens entre participants. D’ailleurs, le Policy Hackathon est une méthode innovante favorisant un dialogue inclusif entre les décideurs politiques, les entrepreneurs innovateurs et les communautés locales afin de créer des cadres politiques favorisant l’innovation locale ascendante.

 

“Je me considère très chanceux d’avoir pu participer au Policy Hackathon, c’est une initiative extrêmement passionnante où, pour la première fois, la plupart des acteurs de l’écosystème sénégalais se sont réunis pour écrire une proposition concrète de leur environnement. aller de l’avant. À l’heure actuelle, le gouvernement veut savoir comment façonner l’écosystème de l’entrepreneuriat et, en tant que Banque mondiale, nous sommes extrêmement heureux de pouvoir prêter notre énergie et nos ressources. Personnellement, je crois fermement que le Sénégal a beaucoup à offrir en termes d’économie numérique, c’est vraiment excitant, et pour moi, c’est la voie de l’avenir. Le Sénégal fait la bonne chose de la bonne manière en demandant aux acteurs et à toutes les parties prenantes de créer cette proposition. ” – Laurent Olivier Corthay, Finances du secteur privé, Banque mondiale.

 

Dakar Policy Hackathon - ActivSpaces - i4Policy

Mot de bienvenue de Laurent Olivier Corthay (Banque Mondiale), lors du Dakar Policy Hackathon.

 

A l’issu du hackathon, l’équipe a soumis un avant-projet du Senegal Startup Act. Le document fut présenté aux Ministère de l’ Economie, des finances et du plan; au Ministère de l ‘Economie Numérique et à la Direction des Impôts et  Domaines. Cliquez ICI pour consulter le Senegal Startup Act. 

 

Les organisateurs et les participants ont fait un excellent travail. C’est un très grand premier pas pour le Sénégal, et j’espère que nous atteindrons la loi Start-Up très rapidement et nous sommes très confiants que quelque chose de génial est en route.”  – Bassirou Ba, Conseiller Technique en charge de l’Economie Numérique et de l’Innovation , DER

 

Le Startup Act couvre des domaines tels que les politiques fiscales, le financement des startups ou encore une labellisation des start-ups, la promotion de la collecte et le partage des données pour que les entrepreneurs puissent développer des meilleurs business plans.

Le Senegal StartUp Act introduit un nombre de législations qui ont pour objectif de promouvoir l’innovation et l’entrepreneuriat.

 

«La loi sur les start-ups couvre tous les problèmes auxquels sont confrontés les entrepreneurs au Sénégal, c’est intéressant car il ne s’agit pas uniquement de problèmes financiers mais aussi d’éducation et de la façon dont les individus peuvent être aidés à construire leurs propres projets et entreprises. Et en tant qu’ambassade de France, nous coopérons avec toutes les différentes institutions de Sénégal et nous sommes engagés à communiquer et expliquer l’importance de cette loi Start-Up afin qu’elle puisse être appliquée et d’autre part, nous ferons de notre mieux pour “faire du lobbying”. “Avec toutes ces institutions pour faire en sorte que la loi sur les start-ups soit mise en œuvre car elle est extrêmement importante pour le Sénégal”. – Adrien Schwarz , conseiller au numérique, Ambassade de France au Sénégal

 

Une phase de consultation sera déployée en Août prochain afin de consolider le document et élargir la coalition d’acteurs institutionnels travaillant ensemble pour une réforme positive pour l’innovation et l’entrepreneuriat.

 

“Le Dakar Policy Hackathon a été un beau forum d’échanges. Cette réunion d’experts numériques a permis de recueillir les besoins et les attentes des acteurs de l’écosystème, qu’ils proviennent du secteur privé, du secteur public ou de la société civile. Le Sénégal deviendra une Start-Up Nation grâce à des initiatives de ce type. Le DPH a permis de partager différentes propositions pour améliorer l’environnement des affaires et d’avoir une législation / réglementation adaptée aux startups. C’est maintenant en collaboration avec les institutions, le secteur privé et l’Etat de traduire en actions concrètes les propositions qui ont été faites et qui vont donner naissance à la loi Start Up pour le Sénégal. Sonatel félicite les initiateurs de cette initiative de co-construction.” – Rokhaya Solange Ndir, Responsable des Relations Ecosystèmes Numériques chez Orange / Sonatel

 

Ce sera l’occasion de travailler avec l’étroite collaboration des différentes parties prenantes : start-upers, investisseurs, incubateurs, bailleurs de fonds, société civile et administration à proposer une loi qui offrirait de nombreux avantages aux startups, à l’exemple du Tunisian Startup Act. La Tunisie a offert à ses start-up un contexte propice à leur épanouissement. Le 13 décembre 2017 dernier le conseil ministériel a donc approuvé le Startup Act, pour simplifier les procédures administratives et faciliter l’accès au financement. L’objectif étant de doper l’entrepreneuriat et les investissements dans le numérique et de faire de la Tunisie une « start-up nation ».

 

Avec le Sen Startup Act, le Sénégal serait ainsi un pays précurseur en Afrique subsaharienne , à l’image de la Tunisie qui a offert à ses start-up un contexte propice à leur épanouissement.

 

Tout comme les acteurs des écosystèmes tunisiens et sénégalais, plusieurs leaders de l’innovation en Afrique se sont réunis en mai dernier à Impact Hub Kigali au Rwanda, en marge du Sommet Transform Africa pour co-créer le manifeste des politiques d’innovation en Afrique. 48 leaders de l’écosystème de 25 pays africains, dont 56% de femmes et représentant les principaux groupes linguistiques du continent se sont rencontrés lors de l’ African Innovation Hub Convention .

Ces 48 participants ont co-écrit et approuvé le Manifeste (i4policy.org/manifesto) au cours d’une réunion de deux jours, puis l’ont distribué à leurs pairs. ActivSpaces compte bien évidemment parmi les membres actifs de cette coalition et accentue encore plus son rôle de catalyseur pour l’entrepreneuriat numérique et de l’innovation au Cameroun et en Afrique. 

 

I4Policy Manifesto - ActivSpaces - Convention Innovation Hub

ActivSpaces au First African Innovation Hub Convention, Kigali (Rwanda) pour i4Policy.

 

Pendant ce Dakar Policy Hackathon et au-delà de son rôle d’observateur, ActivSpaces servait aussi d’appui à la supervision de cet événement afin de développer et renforcer l’initiative i4Policy au Cameroun. Un Douala Policy Hackathon serait-il en préparation?

 

I4Policy - Dakar Policy Hackathon - ActivSpaces - Elodie Nonga

Organisateurs, facilitateurs, observateurs et partenaires du Dakar Policy Hackathon.

 

Cliquez ICI pour télécharger le document de restitution du Dakar Policy Hackathon. 

C’est l’occasion d’adresser une mention particulière à la Banque Africaine de Développement (BAD) pour son appui dans l’incitation à la participation féminine aux initiatives concernant l’entrepreneuriat et la technologie en Afrique.

 

Les principaux partenaires et contributeurs comprennent:  

Délégation Générale à l’Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER): Fond public destiné aux financements des entrepreneurs, auto-entrepreneurs innovants. Contributions aux coûts organisationnels et logistiques. Soutenir également le travail de suivi et l’organisation de la consultation en ligne. Participation au processus de prise décision.

Ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Économie numérique (MCTPEN): Partage de documents sur la Vision 2025, et soutien aux relations publiques et aux communications.

La Banque Mondiale: porte un projet de financement de la politique de développement des réformes structurelles multisectorielles qui vise à  soutenir les efforts du gouvernement pour renforcer la gouvernance et la gestion et, pour l’amélioration du cadre légal et réglementaire pour promouvoir la concurrence, l’investissement et l’accès équitable dans le secteur des TIC. Prise en charge des coûts pour la restauration et le lieu Soutien aux consultations de suivi, au déploiement de l’outil de consultation en ligne et aux réunions de validation de septembre. Soutenir également par le partage de contenu technique et orienter  l’écosystème.

La Banque Africaine de Développement : première banque multilatérale de développement en Afrique, engagée dans la promotion du développement économique et du progrès social de ses pays membres régionaux. La BAD a soutenu l’inclusion et a soutenu la participation des femmes leaders communautaires à travers le continent pour atteindre la parité entre les sexes. Contribution aux coûts de participation des hubs managers du Soudan, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Nigéria, du Cameroun et du Mali.

Osiwa: Osiwa intervient comme institut de plaidoyer et de financement en accompagnant la mise en place de politiques au sein de la région. Osiwa a contribué au coût de participation des hub managers venus du continent.

Le Ministère de l’ Economie, des Finances et du Plan : Appui technique et Participation à l’atelier de co-création.

La Direction Générale de Impôts et Domaines: Appui technique et Participation à l’atelier de co-creation.

Teranga Tech : La Teranga Tech, suite à une initiative de l’Ambassade de France, est la première communauté Tech franco-sénégalaise. Contribution aux coûts logistique, Relai & Soutien aux consultations de suivi.

ADEPME : accompagne le porteur d’idée ou le dirigeant de dans la création ou la reprise d’une activité, la croissance ou la restructuration d’entreprise. Participation au hackathon et soutien au déploiement de l’outil pour les consultations de suivi

i4policy: Contribue avec le contenu et le support, et un appui financier si nécessaire.

Malaaka: Point focal de I4Policy au Sénégal, organisaton lead

Impact Dakar: Accélérateur basé à Dakar et dédié à l’accompagnement des porteurs de projets innovants. Hébergement de hackathon, relai et animation.

JokkoLabs: Jokkolabs Dakar est un espace de travail partagé ouvert dédié à l’accompagnement des startups et des grands groupes dans leur transformation digitale. Hébergement du Tot, relai et animation.

Concree: Plateforme dédiée à la promotion de  l’entrepreneuriat, particulièrement pour les pays en développement, par la création de services en ligne, tels que des outils de mentoring, de méthodologie, d’accompagnement au financement. Hébergement la co-création finale des législations, et relai.

In Touch SA: Relai et participation.

SEN Startup: Relai et participation.

Dalberg: Relai et facilitation.

Gainde 2000: Relai et animation.

Women Investment Club: Relai et participation

Women In Africa : Relai et participation

ESMT: Relai et participation

La Rencontre des Entrepreneurs : Relai et Participation

Kinaya Lab : Relai et Participation

FESTIC: Participation

YUX Dakar: Participation

Orange: Participation

Orange Digital Ventures: Participation

Expresso Innovation Hub: Participation

Microsoft: Participation

British Council: Relai et participation

IRD : Participation

Coulibaly Consulting: Participation et conseil juridique

Make Sense : Participation & Relai

G&G: Conseil juridique

Oui Carry: Participation

Firefly: Participation

E yONE: Participation

Paydunia: Participation

Paps: Participation

MlOUMA: Participation

Les Gourmets: Participation

Réseau Entreprendre: Participation

E jANG: Participation

Lafricamobile: Participation

Wutiko: Participation

Volkeno: Participation

Lives: Participation

ADN Tech: Participation

Space Apps Dakar: Participation

By Filling: Participation

Azerty: Participation

MJangale: Participation

Jang VR: Participation

API Afrique: Participation

ActivSpaces, Cameroun: Membre de I4Policy, Participation & Appui aux facilitateurs

Afrilabs, Regional: Membre de I4Policy, Participation & Appui aux facilitateurs

100 Startups, Madagascar: Membre de I4Policy, Participation & Appui aux facilitateurs

Lawyers Hub, Kenya: Membre de I4Policy, Participation & Appui aux facilitateurs

l’Oasis, Niger: Membre de I4Policy, Participation & Appui aux facilitateurs

Impact Hub Khartoum, Soudan: Membre de I4Policy, Participation & Appui aux facilitateurs

Kumasi Hive, Ghana: Membre de I4Policy, Participation & Appui aux facilitateurs

Suguba, Côte d’Ivoire, Mali, Senegal: Membre de I4Policy, Participation & Appui aux facilitateurs

Jamaafunding, Regional: Membre de I4Policy, Participation & Appui aux facilitateurs

 

Restez connectez:

 

Facebook: www.Facebook.com/DakarPolicyHackathon

& www.Facebook.com/i4policy

 

Twitter: www.twitter.com/i4policy

 

HashTag : #DakarPolicyHack #i4Policy #SenstartupAct

257 Total Views 1 Views Today

You may also like...

1 Response

  1. August 9, 2018

    […] représentants de centres d’innovation, à titre d’observatrice, pour le compte d’ActivSpaces. Un voyage très court, mais au cours duquel j’ai pu me faire une petite idée de […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>